Association Cyclamen

Accès rapide

Vous êtes ici : Accueil > Derniers articles publiés > Coquelicots : un texte à lire pour le 7 juin

Coquelicots : un texte à lire pour le 7 juin

  • Publié : 5 juin 2019

Parce que nous sommes tous différents

L’amitié est notre ciment. Elle seule peut nous aider à gagner. Encore faut-il aller chercher les soutiens à notre Appel des Coquelicots un à un. C’est ce que vous faites ! Chaque semaine, la Poste déverse des milliers et des milliers de noms nouveaux. 221 298 signatures papier au compteur, au temps de l’internet roi... Impressionnant, non ? On continue. Vous continuez. Ça va marcher.

Mais répétons : l’amitié est notre ciment. Certains d’entre nous n’avaient jamais participé à une action collective, et c’est magnifique. D’autres sont des habitués. Tel est de droite, et l’autre de gauche. Telle est catho et l’autre bouddhiste, tandis qu’une troisième est athée. Nous ne demandons à personne d’être ceci ou cela. Ce qui nous réunit à jamais, c’est cette grande et merveilleuse bagarre contre ces poisons et pour la beauté du monde.

Nous avons proposé d’unir symboliquement le mouvement contre la crise climatique - et la jeunesse qui l’a rejoint - avec celui des Coquelicots. Car ils apparaissent complémentaires, et pratiquement indissociables aujourd’hui. Croyant profondément à la liberté et à l’autonomie, c’est vous qui, en définitive, déciderez de faire ou de ne pas faire et ce pour le meilleur.

Le temps est chafouin ces jours-ci… mais bientôt ce sera l’été, et la dispersion. Un été comme les autres ? Non, car quelque chose nous est arrivé depuis 9 mois, qui change tout ! Profitons d’avoir un peu plus de temps. Profitons des rencontres avec des gens nouveaux. Profitons de l’été pour faire rayonner autrement encore l’Appel des coquelicots. Et ne désertons pas nos rassemblements mensuels, quitte à organiser des temps informels sur notre lieu de villégiature. Soyons inventifs ! Soyons entêtés !

La rentrée se prépare déjà activement, où l’on fera entendre une toute nouvelle musique. Amis de partout, nous allons gagner.

L’association « Nous voulons des coquelicots »