Association Cyclamen

Accès rapide

Vous êtes ici : Accueil > Pétale "VEILLEURS" > Affaires classées > Décharges sauvages

Décharges sauvages

  • Publié : 5 février 2015

La gestion des déchets est régie par l’article L541-2 du code de l’environnement.
Dans tous les cas, les dépôts sauvages sont interdits.

Sur la route de Lornay, le long du Fier

JPEG - 3.8 Mo

JPEG - 4.6 Mo

JPEG - 4 Mo

Suite à l’intervention de notre sentinelle, le président de la Frapna 74 est intervenu auprès du Maire de Rumilly. Celui-ci dans un courrier en date du 11 juillet 2014 a répondu :

  • Cette décharge est située sur une parcelle privée de la commune de Moye
  • Le SITOA (Syndicat mixte Interdépartemental de Traitement des Ordures de l’Albanais) a pris en charge ce dossier et contacté les propriétaires de la parcelle concernée.

A suivre, pour vérifier que ces déchets soient effectivement évacués vers un lieu approprié.

-  Bonne nouvelle !

La décharge sur la route de Lornay, située sur la commune de Moye, que notre sentinelle avait signalée en mai de cette année (voir ci-dessus) a été complètement nettoyée depuis fin septembre et l accès au site a été limité !

JPEG - 148.8 ko
Avant

JPEG - 69.5 ko
Après

JPEG - 162.8 ko
Avant

JPEG - 77.2 ko
Après

JPEG - 149.7 ko
Avant

JPEG - 80.6 ko
Après

JPEG - 161.7 ko
Avant

JPEG - 81.8 ko
Après

JPEG - 147.8 ko
Avant

JPEG - 74.6 ko
Après

JPEG - 152.4 ko
Avant

JPEG - 68 ko
Après

L'entrée du chemin actuellement

-  Désormais l’accès est limité

Dans la zone du refuge LPO, vers le petit plan d’eau de Rumilly


JPEG - 5.7 Mo
Petit plan d’eau 1

JPEG - 6.5 Mo
Petit plan d’eau 3

JPEG - 6.9 Mo
Petit plan d’eau 2


Les déchets ci-dessus ont été évacués ... remplacés par d’autres !

JPEG - 279.7 ko

JPEG - 853.2 ko

JPEG - 621.3 ko

Cette nouvelle pollution a été signalée par nos sentinelles à la mairie de Rumilly, à la LPO, à la FRAPNA
La Ville de Rumilly est intervenue
Une barrière a été disposée sur le site pour empêcher l’accès aux véhicules et le site a été nettoyé.

La preuve en images que la vigilance citoyenne est utile. Bravo à nos sentinelles !

Photos : Angélique Didelot pour Lornay, David Rollier et Bernard Baranger pour la zone refuge LPO)